04.56.22.36.22 (Non surtaxé)

Voici comment contester une amende majorée qui n’a pas été reçue

Ma carte grise depuis chez moi !

contester une amende

Il est important de savoir comment contester une amende majorée non reçue, car cela vous permet de défendre vos droits et de vous assurer que vous n’avez pas à payer une amende injuste. Voici comment procéder pour contester une amende majorée qui n’a pas été reçue :

  1. Vérifiez si vous avez reçu une notification de l’amende par courrier ou par email. Si vous n’avez pas reçu de notification, il est possible que l’amende ait été envoyée à une ancienne adresse ou à un mauvais email. Dans ce cas, vous devrez contacter les autorités compétentes pour leur fournir votre nouvelle adresse ou votre adresse email correcte.
  2. Si vous avez effectivement reçu une notification de l’amende, mais que vous n’avez pas reçu l’amende elle-même, vous pouvez contester cette amende en envoyant une lettre de contestation à l’autorité compétente. Dans votre lettre, vous devrez expliquer pourquoi vous contestez l’amende et fournir toute preuve ou tout élément de preuve qui étaye votre argumentation. Il est important de fournir des éléments de preuve solides, tels que des photos ou des témoignages de témoins, pour étayer votre contestation.


3. Si votre contestation est rejetée, vous aurez la possibilité de faire appel de la décision. Pour ce faire, vous devrez déposer un recours auprès de la juridiction compétente dans un délai de deux mois à compter de la notification de la décision. Vous devrez alors attendre la décision de l’appel avant de savoir si votre contestation a été acceptée ou non.

Il est important de noter que vous ne pouvez pas contester une amende si vous ne l’avez pas reçue. Vous devrez payer l’amende et faire appel de celle-ci si vous estimez que vous avez été injustement sanctionné.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir contester une amende majorée non reçue. Par exemple, vous pourriez estimer que vous n’avez pas commis l’infraction pour laquelle vous avez été sanctionné, ou que vous avez été victime d’une erreur administrative. Dans ces cas, il est important de fournir des preuves solides pour étayer votre contestation.

Il est également possible de contester une amende majorée si vous estimez que les circonstances dans lesquelles vous avez commis l’infraction étaient exceptionnelles et que vous n’auriez pas pu agir autrement.

Contester une amende : “Comment puis-je demande le remboursement de l’amende forfaitaire ?”

Il est possible de demander le rétablissement de l’amende forfaitaire, mais seulement si votre adresse était à jour au moment où l’infraction a été commise. Pour ce faire, vous pouvez utiliser le formulaire de contestation en ligne de l’ANTAI, ou envoyer une réclamation par courrier à l’officier du ministère public. Dans ce dernier cas, veillez à utiliser l’adresse indiquée dans votre courrier, qui peut varier selon le lieu de l’infraction, et à envoyer votre réclamation en lettre recommandée.

Pour étayer votre demande, vous devrez fournir des éléments probants, tels qu’une copie de votre carte grise, une preuve de la date à laquelle votre adresse a été mise à jour, un justificatif d’adresse un peu postérieur à la date de l’infraction, et un justificatif d’adresse récent. Plus vous aurez de preuves à apporter, plus vous aurez de chances que l’officier du ministère public accepte de rétablir l’amende initiale. Cependant, cette décision lui revient et vous devrez veiller à respecter scrupuleusement la procédure de contestation afin d’éviter un rejet pour des raisons de forme.

Il est important de noter que vous ne devriez pas payer l’amende majorée en espérant être remboursé de la différence. En effet, lorsque la consignation n’est pas expressément autorisée, tout paiement d’une amende équivaut à une reconnaissance des faits, ce qui rend impossible toute contestation ultérieure.

Enfin, si vous étiez absent de chez vous pendant une longue période et que vous avez reçu les deux courriers, vous pouvez également demander le rétablissement de la peine initiale. Dans ce cas, vous devrez prouver que vous n’étiez pas chez vous à l’époque de l’infraction.